Cosplay is not consent : projet contre le harcèlement en convention

Cosplay is not consent est un projet créé par Sushi Killer du site 16 bits Siren, qui traite des univers geek et dont le staff est constitué presque exclusivement de femmes.

Comme vous le savez, le cosplay consiste à se déguiser en un personnage de fiction (manga, jeu vidéo, film…) en reproduisant son costume de façon plus ou moins exacte et en le portant, généralement pendant des conventions. Alors qu’en France, le débat du sexisme chez les geeks est arrivé depuis peu avec le dossier de Mar_Lard, chez nos camarades anglophones, le sujet a déjà été abordé plus en profondeur.

Ainsi, Cosplay is not consent (cosplay ne signifie pas consentement) met en avant les problèmes de harcèlement que connaissent les cosplayeurs. En effet les personnes cosplayant des personnages dénudés sont victimes d’insultes, d’attouchements et photos indécentes et prises à leur insu, sous prétexte que « si elles sont habillés comme ça, c’est qu’elles ne demandent que ça ». Même si on y réfléchit, le problème viendrait à la base des dessinateurs et créateurs qui font le design des personnages de façon trop sexy, en particulier pour les femmes, surtout dans les comics.

Image

Plusieurs évènements ont permis d’arriver à ce projet, comme l’incident à la PAX, un salon de jeu vidéo américain, où des photographes ont traitées des cosplayeuses de Lara Croft comme des morceaux de viandes juste bonnes à faire vendre avec leurs formes, ou d’une cosplayeuse du personnage de Black Cat qui a écrit un article sur le harcèlement qu’elle a subi pendant une convention.

Ils sont donc nombreux à se lever et à se défendre en insistant sur le fait que les cosplayeurs sont des personnes à part entière et qu’ils méritent les mêmes droits et respect que les autres.

Pour soutenir cette cause, les cosplayeurs se prennent en photo avec une pancarte « cosplay is not consent ». Les photographes et amateurs de convention peuvent aussi soutenir le projet en fichant les pervers avec le tag #CaughtCreep sur le twitter et autre du site.

Image

Ce projet est surtout présent dans la sphère anglophone, il a été beaucoup relayé sur de nombreux sites web « geek », mais espérons qu’ils puisse aussi atteindre la France. Ce projet rappelle aussi que les cosplayeurs sont des personnes comme les autres, avec les mêmes droits et devoirs, et surtout que les cosplayeurs exercent leurs passions pour des motifs différents.

Leur page Facebook ici :
https://www.facebook.com/CosplayIsNotConsent?fref=ts